Cyberfraude et Recouvrement à Hong Kong

Aperçu

Le nombre de cas de délits liés à la technologie a considérablement augmenté à Hong Kong, car la Covid-19 oblige les employés à travailler à domicile, ce qui les rend souvent plus vulnérables aux attaques des fraudeurs. Cet article donne un aperçu des toutes dernières escroqueries en ligne impliquant Hong Kong, des signes avant-coureurs de la fraude en ligne auxquels il faut être attentif, et des mesures qu'une victime de fraude peut prendre pour protéger ses biens contre les fraudeurs.

Si vous pensez être victime d'une cyberfraude, passez à l'étape suivante et prenez des mesures immédiates avant qu'il ne soit trop tard.

Pourquoi Hong Kong ?

Hong Kong est l'une des économies les plus libres du monde, où la constitution d'une nouvelle société peut se faire rapidement (souvent en un jour), facilement et à faible coût. Bien que la facilité de création de nouvelles sociétés soit censée favoriser le développement économique et les initiatives entrepreneuriales, elle offre également aux fraudeurs le cadre idéal pour créer des sociétés jetables afin de mener des activités de fraude et de blanchiment d'argent.

Types Courants de Fraude en Ligne

1. Escroquerie à la Romance et aux Rencontres en Ligne


Les fraudeurs utilisent des applications de rencontres en ligne, des sites de rencontres ou des sites de réseaux sociaux pour entrer en contact avec leurs victimes et tenter d'établir une relation avec elles. Ils se font souvent passer pour des officiers militaires étrangers, des hommes d'affaires internationaux ou des professionnels (pilotes, ingénieurs ou médecins, par exemple).

Au départ, les fraudeurs font de leur mieux pour établir une relation de confiance avec leurs victimes avant d'inventer des raisons pour demander aux victimes d'envoyer d'urgence de l'argent sur des comptes bancaires désignés situés à l'étranger afin de résoudre leur problème.

Les fraudeurs demandent généralement à leur victime de leur transférer l'argent pour le payer :

  • des frais de douane pour récupérer un objet
  • un billet d'avion ou d'autres frais de voyage imprévus
  • pour une opération chirurgicale ou d'autres frais médicaux
  • des dettes de jeu
  • les frais d'obtention d'un visa ou d'autres documents de voyage officiels
  • les pertes commerciales
  • les frais de gestion d'une grosse somme d'argent à hériter.

Malheureusement, ces fraudeurs ont souvent tellement de succès qu'il faut un temps fou pour que les victimes se rendent compte qu'elles ont été escroquées. Il n'est pas rare de rencontrer des clients qui, malgré des preuves solides et alors qu'ils n'ont jamais rencontré la personne en question (ou même qu'ils l'ont vue en vidéo), préfèrent croire que leur partenaire romantique en ligne est une personne réelle.

Pour plus de détails, vous pouvez vous reporter à notre article sur les arnaques à la romance et aux rencontres en ligne.

2. Compromission d'E-mails Professionnels


La corruption d'e-mails professionnels (également connue sous le nom de "BEC") est un type d'escroquerie en ligne dans lequel un fraudeur obtient illégalement l'accès à un compte e-mail professionnel ou crée un compte e-mail en utilisant un nom de domaine presque identique à celui de l'entreprise ciblée et utilise ledit compte pour usurper l'identité d'un employé du propriétaire de l'entreprise et amener des employés peu méfiants à aider sans le savoir le fraudeur à escroquer leur propre entreprise.

Ce type de fraude repose sur les lacunes en matière de cybersécurité de l'entreprise cible ou sur le fait que le destinataire ne prête pas attention à l'adresse électronique de l'expéditeur. Souvent, une seule lettre du nom de domaine du fraudeur est différente du nom de domaine utilisé par une véritable entreprise (kpmg.com vs kpng.com). Sinon, dans de nombreux cas, les e-mails envoyés par les fraudeurs sont pratiquement impossibles à distinguer de l'e-mail original.

Notre article détaillé sur les arnaques à la compromission d'e-mails d'entreprises est disponible ici.

3. L'escroquerie au PDG


Dans le cas d'une arnaque au PDG, les fraudeurs utilisent divers moyens pour se faire passer pour le directeur général (ou un cadre de haut niveau) de l'entreprise afin d'inciter un employé du service comptable à effectuer un virement bancaire non autorisé. L'employé visé par ce type d'escroquerie est souvent prié de garder la transaction secrète par le faux PDG pour une multitude de raisons. Ce type d'escroquerie est souvent perpétré en conjonction avec des attaques de type compromission de messagerie professionnelle.

4. Arnaque au shopping en ligne


Les fraudeurs exploitent des boutiques en ligne élaborées où ils font de la publicité mensongère pour des produits recherchés à des prix compétitifs, mais ils gardent invariablement le paiement initial et n'envoient rien en retour. Dans le sillage de la pandémie de COVID-19, nous avons vu de nombreux clients se faire escroquer alors qu'ils tentaient d'acheter des fournitures médicales en Chine sur des sites Web censés disposer des fournitures médicales en pénurie dans le monde entier. Dans la plupart des cas, les victimes ne reçoivent rien des fraudeurs ou obtiennent quelque chose de valeur nulle (une victime a reçu des conteneurs remplis de déchets médicaux).

5. Escroquerie aux Prêts aux Entreprises


Les escroqueries aux prêts aux entreprises sont devenues plus fréquentes en 2020, car les entreprises du monde entier connaissent des difficultés financières et ont du mal à trouver des institutions financières locales prêtes à leur accorder des prêts. En désespoir de cause, ces entreprises se sont tournées vers Internet dans l'espoir de trouver des institutions financières prêtes à leur prêter de l'argent et des fraudeurs ont saisi cette occasion pour les escroquer.

Ces fraudeurs opèrent par le biais de sites web élaborés se faisant passer pour des organisations financières légitimes, qui promettent souvent des prêts sans intérêt à faible coût en échange d'une commission initiale. Ces frais initiaux sont souvent déguisés en frais de transaction (par exemple, frais de transmission bancaire, frais administratifs et frais de garantie, frais de transmission SWIFT).

Une fois que les fraudeurs ont reçu ces "frais de transaction", l'une des deux choses suivantes se produit. Soit les fraudeurs inventent une raison pour demander plus d'argent, soit ils disparaissent immédiatement sans fournir aucun des fonds promis.

Conclusion : si les conditions du prêt proposé sont trop belles pour être vraies, vous êtes probablement victime d'une escroquerie.

Notre article détaillé sur les arnaques aux prêts aux entreprises est disponible ici.

6. Escroquerie à l'Investissement


Les fraudeurs approchent souvent leurs victimes par l'intermédiaire de plateformes de messagerie (par exemple, WhatsApp, Line, WeChat) et en faisant de la publicité sur les médias sociaux (Facebook, Instagram), en prétendant être un agent de change, un gestionnaire de portefeuille ou travailler pour un fonds, et en proposant des investissements à faible risque dans des sociétés étrangères avec des rendements élevés. Ils ont tendance à présenter des graphiques photoshopés montrant les incroyables rendements que leurs investissements ont générés.

Les fraudeurs demandent ensuite à leurs victimes de déposer une somme d'argent sur le compte bancaire d'une société étrangère. Une fois les fonds déposés, ils sont immédiatement siphonnés et transférés aux quatre coins du monde.

Arnaque du faux courtier (MT4 et MT5)

Nous constatons que les victimes sont de plus en plus souvent la proie de fraudeurs qui se font passer pour une succursale de la société de courtage légitime. Dans de tels cas, les fraudeurs créent de faux sites web et embarquent les victimes en utilisant les logiciels de plateforme de trading MetaTrader 4 (MT4) et MetaTrader 5 (MT5) qui permettent aux fraudeurs de simuler des transactions et de donner un faux sentiment de confiance aux victimes. Celles-ci, enhardies par les gains qu'elles pensent avoir réalisés sur la fausse plateforme de négociation, investissent alors davantage d'argent en essayant de profiter de l'opportunité. Le site

D'après notre expérience, ces fraudeurs ont tendance à opérer en République populaire de Chine ou à l'étranger et ne sont pas accrédités auprès des autorités de régulation financière (par exemple, la Securities and Futures Commission).

Si vous souhaitez avoir plus d'informations sur les escroqueries à l'investissement, vous pouvez lire notre article sur les escroqueries à l'investissement.

L'escroquerie "Pump-and-Dump"

Les fraudeurs s'infiltrent dans des forums en ligne, des applications de rencontres et des plateformes de médias sociaux et convainquent des victimes peu méfiantes d'acheter des actions spécifiques (généralement des penny stocks cotés sur le Growth Enterprise Market ("GEM") et négociés à faible volume). Les fraudeurs prétendent posséder des informations privilégiées qui feront augmenter la valeur desdites actions et promettent aux victimes de leur dire quand le moment sera venu d'acheter et de vendre l'action.

Cependant, une fois que les victimes achètent ces actions en quantité suffisante (l'action est considérée comme "gonflée"), les fraudeurs vendent toutes leurs actions (liquident leur position), ce qui entraîne une chute spectaculaire du prix. Les victimes se retrouvent alors avec une action qui a perdu une part considérable de sa valeur.

7. Les arnaques aux crypto-monnaies

Malheureusement, le nombre d'arnaques aux crypto-monnaies est vraiment stupéfiant. Tout comme l'hydre mythique de la littérature grecque, les autorités sont incapables de contrôler la situation en ce qui concerne les arnaques aux crypto-monnaies.

Vous pouvez consulter l'article que nous avons préparé et qui traite plus en détail de ce sujet des arnaques aux crypto-monnaies.

Mesures à Prendre

Première étape : Rassembler tous les Documents Pertinents


Vous devez immédiatement rassembler tous les documents pertinents (par exemple, les courriels, les documents bancaires, les factures, les captures d'écran) concernant la transaction frauduleuse ; tout ce qui peut aider les autorités à comprendre votre cas et leur permettre de prendre des mesures dès que possible.

Toutefois, vous devez être sélectif: si vous fournissez trop de documents à la police dès le début, vous risquez de retarder involontairement le traitement de votre dossier.

Deuxième étape : Signaler le délit à la police de Hong Kong


Il s'agit, à bien des égards, de l'une des mesures les plus cruciales que vous puissiez prendre pour protéger les actifs qui ont été détournés par les fraudeurs.

Si vous vous trouvez physiquement à Hong Kong

Apportez tous les documents pertinents relatifs à votre affaire et rendez-vous dans l'une des salles de rapport de la police de Hong Kong (adresses des lieux physiques) et déposez une plainte auprès de l'agent de police en service au poste. Le travail de cet officier consiste essentiellement en un triage, il doit avoir une compréhension de base de votre cas et déterminer si oui ou non, selon l'officier, un crime a été commis.

Si l'agent estime que votre cas mérite une enquête, il vous demandera de rencontrer un inspecteur, de faire une déclaration officielle sur votre cas et d'identifier les suspects. À ce moment-là, en supposant que le compte bancaire du fraudeur se trouve à Hong Kong, l'inspecteur peut, à sa discrétion, prendre des mesures pour que le compte bancaire soit temporairement gelé. Il est important de demander à l'inspecteur s'il a l'intention de geler le compte. Cette information sera très importante lorsque vous demanderez conseil à un avocat sur votre cas.

Si vous êtes à l'extérieur de Hong Kong

Vous avez deux possibilités : soit vous déposez un rapport en ligne auprès de la police de Hong Kong, soit vous chargez un avocat de Hong Kong de faire un rapport en personne dans un poste de police. D'après notre expérience, les cas de fraude survenant en dehors de Hong Kong mais impliquant des personnes ou des sociétés basées à Hong Kong sont généralement traités comme des cas de blanchiment d'argent par la police de Hong Kong.

Première option : Déposer un rapport en ligne

Vous pouvez déposer un rapport en ligne auprès de la police de Hong Kong directement sur son site Web (lien ici). Il vous sera demandé de fournir toutes vos coordonnées, un résumé de votre cas (y compris les détails de votre affaire), et vous serez également autorisé à télécharger des documents justificatifs. À cet égard, nous avons préparé un guide sur la manière de signaler un cybercrime ou une escroquerie sur Internet à la police de Hong Kong.

Dans un premier temps, la police de Hong Kong affectera un officier de police à votre cas et cet officier vous suivra par courrier électronique et pourra vous poser des questions supplémentaires concernant votre cas. Plus tard, l'agent vous demandera de venir à Hong Kong pour faire une déclaration officielle ou de charger un avocat de Hong Kong de faire une déclaration officielle en votre nom.

Deuxième option : Charger un avocat de faire un rapport en votre nom

Donner des instructions à un avocat à ce stade est une décision stratégique. Bien qu'il s'agisse sans aucun doute d'une dépense non souhaitée à ce stade, où le temps est compté, elle peut parfois faire une réelle différence en fin de compte. Un avocat expérimenté chargé de signaler l'escroquerie saura exactement comment communiquer rapidement les informations à la police, lui fournir toutes les informations nécessaires pour qu'elle prenne des mesures (par exemple, geler le(s) compte(s) bancaire(s) du/des fraudeur(s)) et déposer une plainte officielle en votre nom contre le(s) fraudeur(s).

Au risque de paraître égoïste, c'est une option que vous devriez examiner attentivement.

Troisième étape : Alertez votre banque


Vous devez informer votre banque le plus rapidement possible de la transaction frauduleuse et exiger qu'elle tente de rappeler les fonds. La fenêtre d'opportunité pour une telle procédure est très réduite, et il vous faudra agir très rapidement.

Quatrième étape : Contactez un cabinet d'avocats basé à Hong Kong


Vous devriez envisager de désigner un avocat dès que possible afin d'être conseillé sur les options (le cas échéant) dont vous disposez pour protéger vos actifs contre les fraudeurs. Nous avons énuméré ci-dessous les options les plus courantes pour vous aider à protéger et à récupérer vos biens.

Étape préliminaire :

  • Ordonnance de gel (ou injonction Mareva) : Une demande peut être faite au tribunal pour geler de façon permanente les actifs du défendeur et lui interdire d'en disposer. Lorsque la banque concernée reçoit une copie de l'ordonnance de gel, elle bloque le compte jusqu'à ce que le tribunal annule l'ordonnance ou qu'un jugement soit obtenu et exécuté sur le compte.
  • Ordonnance de divulgation : Une ordonnance de divulgation est une ordonnance de divulgation à l'encontre d'un tiers innocent (par exemple, des services d'hébergement Internet, une banque) pour recueillir des informations en vue d'entamer des procédures contre le fraudeur.
  • Ordonnance sur les preuves des livres de banque : Les banques de Hong Kong ont une obligation de secret à l'égard des affaires de leurs clients. Toutefois, le tribunal peut ordonner à une banque de fournir à un tiers (par exemple, une victime de fraude en ligne) l'accès à des entrées spécifiques dans les registres de la banque.


Selon les circonstances, il est souvent recommandé, pour gérer les frais de justice, d'attendre simplement que la police de Hong Kong gèle le(s) compte(s) concerné(s) et informe la victime de la présence ou non d'un montant important sur le compte (plus de 100 000 HK$). Parfois, le montant exact sera communiqué, mais cela reste à l'entière discrétion de l'inspecteur en charge de l'affaire.

Étape ultérieure :

Nous recommandons d'attendre qu'il soit confirmé (par la police directement ou par la banque par l'intermédiaire du tribunal) qu'il reste suffisamment de fonds sur le compte du fraudeur avant d'entamer une procédure judiciaire et de tenter de récupérer les fonds.

  • Frais de justice encourus : Cette partie est toujours difficile à évaluer pour un avocat car il y a tellement de variables qui affectent les coûts. Au départ, la plus grande variable inconnue est de savoir si le fraudeur présumé (ou la société ou la personne qui a reçu les fonds) présentera ou non une défense dans la procédure. À cet égard, s'il est fréquent que les fraudeurs ne perdent pas de temps à se défendre dans le cadre de procédures judiciaires contre leurs victimes, nous avons vu des cas où les fonds volés sont utilisés contre la victime. Cela devient alors une guerre d'usure contre la victime qui, dans de nombreux cas, est déjà sensible aux coûts.
  • Sécurité des coûts : Si vous êtes domicilié hors de Hong Kong ou si votre société est constituée hors de Hong Kong, les tribunaux de Hong Kong peuvent vous demander de verser une caution pour les frais. Cela signifie que le tribunal exigera d'un plaignant étranger qu'il verse de l'argent au tribunal en guise de garantie pour les frais de justice estimés que le défendeur devra engager pour se défendre. Cette mesure a pour but d'éviter qu'un défendeur ne réussisse à se défendre contre le plaignant mais doive engager une procédure à l'étranger pour récupérer ses frais de justice.
  • Délai : Combien de temps cela prendra-t-il ? : C'est une autre question à laquelle il est difficile de répondre de nos jours, surtout avec les perturbations causées par le COVID-19. En règle générale, si le fraudeur ne présente pas de défense et que l'affaire est simple, il faudra normalement six (6) à neuf (9) mois pour obtenir un jugement et probablement un mois supplémentaire pour que la banque traite l'ordre. Dans les cas plus compliqués, il peut falloir entre un et deux ans pour obtenir un jugement définitif.

Cinquième étape : Protégez votre identité et vos informations personnelles

Si vous êtes victime d'un vol d'identité ou si vous avez mis des documents d'identité à la disposition des fraudeurs, le gouvernement de la RAS de Hong Kong vous recommande de prendre les mesures suivantes :

  • Demandez de l'aide au centre de coordination de l'équipe de réponse aux urgences informatiques de Hong Kong (HKCERT). (Lien)
  • Déposez une plainte auprès du Commissaire à la protection de la vie privée pour les données personnelles (PCPD) si des informations personnelles sont concernées. (Lien)


Signalez immédiatement aux banques, aux émetteurs de cartes de crédit ou aux fournisseurs de services en ligne concernés tout soupçon de compromission d'un compte.

Questions Supplémentaires

Si vous avez des questions supplémentaires qui ne sont pas abordées ici ou si vous souhaitez prendre rendez-vous pour discuter de votre cas, veuillez nous contacter par téléphone au +852 2176 4777, par WhatsApp (+852 9547 5353) ou par e-mail à l'adresse [email protected]

Victim of Online Fraud ?

We use cookies to enhance your experience of our websites and to enable you to register when necessary. By continuing to use this website, you agree to the use of these cookies. For more information and to learn how you can change your cookie settings, please see our Cookie Policy and our Privacy Notice.